Nouvelles recettes

Diaporama des plus grandes fermetures de restaurants de 2017

Diaporama des plus grandes fermetures de restaurants de 2017


Mayuri T./Yelp

Les choses vont et viennent ; c'est l'une des maximes les plus anciennes du livre. Le temps passe et avec lui des choses et des lieux que nous tenions probablement pour acquis, car nous pensions qu'ils seraient là pour toujours. Et malheureusement, les restaurants ne sont certainement pas à l'abri de cela, parfois même les plus grands. Ces 10 restaurants nous ont quittés en 2017, et [cue the sad music] maintenant, ils ne vivent que dans nos cœurs.

Les plus grandes fermetures de restaurants de 2017

Mayuri T./Yelp

Les choses vont et viennent ; c'est l'une des maximes les plus anciennes du livre. Ces 10 restaurants nous ont quittés en 2017, et [cue the sad music] maintenant, ils ne vivent que dans nos cœurs.

Bouley, New York

Mayuri T./Yelp

Le restaurant éponyme de David Bouley a réussi à rester ouvert et pertinent pendant 30 ans avant de fermer en juillet, ce qui en dit long sur le monde culinaire new-yorkais. Il a réussi à rester au top des grandes tendances culinaires (et à ouvrir de nouvelles voies lui-même), tout en favorisant la carrière de chefs célèbres tels qu'Eric Ripert, Dan Barber, Anita Lo et Christina Tosi. Trois mois après la clôture, Bouley a ouvert sa nouvelle entreprise, une « expérience gastronomique immersive et éducative » appelée Bouley at Home.

DBGB, New York

Cuisine et bar DBGB/Yelp

Le chef Daniel Boulud ferme rarement les restaurants, alors la fermeture de son élégant charmeur de Bowery DBGB après huit ans d'activité a été une surprise. Plus élégant et plus tendance que ses autres restaurants, il avait un bar animé et un menu qui présentait des saucisses maison spectaculaires. La fermeture permet à son groupe de restaurants de se concentrer davantage sur sa prochaine entreprise : un restaurant ambitieux venant du gratte-ciel en construction One Vanderbilt.

Bœuf italien de Joe Boston, Chicago

À gauche : Mancow M./Yelp ; À droite : Bobblehead B./Yelp

Après 68 ans à servir certains des meilleurs sandwichs au bœuf italien de Chicago, Joe Boston a fermé définitivement ses portes en juin. Situé dans un coin endormi du West Side de Chicago, il n'a jamais atteint le niveau de renommée d'endroits comme celui d'Al, mais de nombreux habitants ont estimé qu'il servait le meilleur bœuf de la ville. "En fait, nous sommes en quelque sorte fatigués et nous sommes donc prêts à nous dire au revoir", a déclaré à NBC la propriétaire Ellinor Kutrubis (la fille de Joe Boston). « Nous l’avons apprécié et nous avons rencontré tellement de gens merveilleux, mais il est temps de fermer les portes. »

Lincoln, Portland, Minerai.

La chef Jenn Louis a décidé de fermer l'un des restaurants les plus populaires de la ville, Lincoln, en mars afin de le convertir en un nouveau concept, appelé Ray. Lincoln a ouvert ses portes en 2008, et il a valu à Louis deux nominations au James Beard Award et un clin d'œil de chef de l'année de Food & Wine en 2012.

Pok Pok LA, Los Angeles

Pok Pok est l'un des meilleurs restaurants thaïlandais d'Amérique, et il a suscité de nombreux éloges (et un James Beard Award) sur son créateur, le chef Andy Ricker. Son emplacement d'origine à Portland et une filiale à Brooklyn sont toujours aussi solides, mais un emplacement dans le quartier chinois de Los Angeles n'a même pas pu tenir pendant deux ans. Le restaurant n'a pas pu générer de profit pour une myriade de raisons, notamment le mauvais emplacement et la concurrence.

Ruxbin, Chicago

Dans son petit restaurant Noble Square Ruxbin, le chef Edward Kim a passé sept ans à préparer des plats qui fusionnent les sensibilités coréenne, américaine et française avec beaucoup de succès, notamment en étant nommé meilleur nouveau restaurant de Bon Appétit en 2011. Mais en raison de facteurs économiques comme l'augmentation du salaire minimum. et les frais d'assurance maladie, Kim a fermé le restaurant en septembre. Mott St., son autre restaurant, reste ouvert.

Bar à liqueurs Schiller, New York

Amanda V/Yelp ; À droite : Alan V./Yelp

Situé dans le Lower East Side de New York, le Schiller's, pittoresque et décontracté, n'a jamais été un excellent restaurant, mais c'était un restaurant parfait pour son lieu et son époque, à savoir le capiteux mid-aughts. C'était un endroit de quartier par excellence, une belle salle à manger du célèbre restaurateur Keith McNally. Lorsqu'il a fermé en août après 14 ans d'activité, il a emporté un peu de l'âme du quartier.

Le Shaw Bijou, Washington DC

La course la plus folle de n'importe quel restaurant américain cette année est arrivée au Shaw Bijou, qui a été ouvert par l'un des chefs les plus prometteurs du pays, un artiste de 25 ans sur Top Chef nommé Kwame Onwuachi, fin 2016. L'amende- restaurant ouvert à DC avec autant de buzz que possible, avec un menu de 15 plats coûtant plus de 500 $ par personne et s'inspirant fortement des origines nigérianes et créoles d'Onwauchi. Les premières critiques n'étaient pas très prometteuses pour un prix aussi astronomique, alors le mois suivant, ils ont réduit le prix à 95 $ pour sept plats et transformé un salon à l'étage en bar à la carte. Mais c'était trop peu, trop tard, et le restaurant a fermé en janvier après moins de trois mois d'activité.

Trader Vic's, Los Angeles

Après 62 ans de course, le dernier Trader Vic's de Los Angeles a fermé ses portes à l'intérieur du Beverly Hilton en février. Trader Vic's était le summum de la tendance tiki du milieu des années 1900, et cet endroit était autrefois un point chaud chic (l'un des 25 à l'échelle nationale), mais un remodelage de 2007 a supprimé la plupart de son charme tiki, et tout était en descente à partir de là . Croyez-le ou non, il ne reste que deux Trader Vic's en Amérique, à Atlanta et à Emeryville, en Californie.

Tru, Chicago


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] Le week-end du 18 septembre 2004, Chi-Chi's a fermé tous les 65 de ses restaurants restants. [12] Outback avait espéré convertir de nombreuses propriétés en ses propres restaurants, mais a finalement vendu la majorité des propriétés à Kimco Realty Corporation, une société de fiducie de placement immobilier à New Hyde Park, New York. [15]

Europe Modifier

La franchise principale de Chi-Chi maintenant [ lorsque? ] appartient à une société suisse qui franchise des Chi-Chi's en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique du Nord, le pays le mieux représenté étant la Belgique, avec 3 unités. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's s'est développé en Autriche en ouvrant son premier restaurant à Vienne en 2018. [17]

En 1987, Hormel Foods a acquis les droits de production et de commercialisation de la salsa de marque Chi-Chi et des produits connexes aux États-Unis. En 1996, Hormel gagnait 60 millions de dollars par an avec cette gamme de produits. [18] En 2009, Hormel a formé une coentreprise à 50 % à 50 % avec le fabricant d'aliments mexicain Herdez Del Fuerte appelé MegaMex Foods, LLC, pour fabriquer et distribuer des produits alimentaires mexicains aux États-Unis. La marque Chi-Chi's a été placée dans cette nouvelle entreprise avec d'autres marques alimentaires connexes telles que les marques Herdez, La Victoria et Búfalo. [19] Outre les salsas, la marque Chi-Chi's comprend également des trempettes, des torillas, des chips de torilla et des mélanges d'assaisonnements pour tacos. [20] [21] Les produits alimentaires de marque Chi-Chi se trouvent généralement dans les grands supermarchés et les magasins discount.

En avril 2021, MegaMex a embauché une personnalité de TikTok pour être l'ambassadrice de la marque Chi-Chi pour la période publicitaire de Cinco de Mayo de cette année. [22]


Chichi est une chaîne de restaurants mexicains opérant en Belgique, en Autriche, [ citation requise ] les Émirats arabes unis, [ citation requise ] et le Koweït [ citation requise ] par Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] La chaîne a également opéré une fois aux États-Unis et au Canada, mais a quitté ces pays en 2004.

Fondateur Modifier

Chi-Chi's a été fondée en 1975 à Richfield, Minnesota, une banlieue de Minneapolis, par le restaurateur Marno McDermott (le surnom de sa femme était « Chi Chi » [2] ) et l'ancien joueur des Green Bay Packers Max McGee. MacDermott avait auparavant fondé la chaîne mexicaine de restauration rapide Zapata, devenue plus tard Zantigo. [3] De 1977 à 1986, la chaîne était dirigée par l'ancien cadre de KFC Shelly Frank. [4] Quand Frank a pris la direction, la chaîne a déplacé son siège social dans sa ville natale de Louisville. En mars 1995, la chaîne comptait 210 succursales. [5]

Gestion et marketing Modifier

En 2001, Chi-Chi's a déposé une demande de marque de commerce [6] sur le mot « salsafification », mais a été refusée par le Trademark Trial and Appeal Board. Les slogans de l'entreprise étaient « Une célébration de la nourriture » ​​et, plus tard, « La vie a toujours besoin d'un peu de salsa ». [3]

Faillite, hépatite A et fermeture aux États-Unis et au Canada Modifier

Le dernier propriétaire de Chi-Chi alors que l'entreprise était encore en activité aux États-Unis et au Canada était Prandium Inc., qui avait déposé son bilan à plusieurs reprises, notamment en 1993 sous le nom de Restaurant Enterprises Group Inc. et de nouveau en 2002 sous le nom de Prandium. [7] Le 8 octobre 2003, Chi-Chi's et Koo Koo Roo, une autre filiale de Prandium, ont eux-mêmes déposé le bilan du chapitre 11. [7]

En novembre 2003, un mois après avoir déposé le bilan du chapitre 11, Chi-Chi's a été frappée par la plus grande épidémie d'hépatite A de l'histoire des États-Unis, avec au moins quatre décès et 660 autres victimes de maladie dans la région de Pittsburgh, [8] dont un lycée étudiants qui ont attrapé la maladie des premières victimes. [9] L'hépatite a été retracée aux oignons verts chez Chi-Chi au Beaver Valley Mall près de Monaca, Pennsylvanie, à environ 30 miles (48 km) au nord-ouest de Pittsburgh. [10] Chi-Chi a réglé les poursuites contre l'hépatite A en juillet 2004. [11] Au moment où les poursuites ont été réglées, Chi-Chi n'avait que 65 restaurants, moins de la moitié du nombre de quatre ans auparavant. [12]

En août 2004, Outback Steakhouse a offert 42,5 millions de dollars [13] pour les droits d'acheter son choix des 76 propriétés de Chi-Chi, mais n'a pas acheté le nom, les opérations ou les recettes de Chi-Chi. [14] On the weekend of September 18, 2004, Chi-Chi's closed all 65 of its remaining restaurants. [12] Outback had hoped to convert many of the properties to its own restaurants, but instead eventually sold the majority of the properties to Kimco Realty Corporation, a real estate investment trust company in New Hyde Park, New York. [15]

Europe Edit

Chi-Chi's master franchise now [ lorsque? ] belongs to a Swiss company which franchises Chi-Chi's in Europe, the Middle East, Asia, and North Africa, the best-represented country being Belgium, with 3 units. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's expanded into Austria by opening their first restaurant in Vienna in 2018. [17]

In 1987, Hormel Foods acquired the rights to produce and market Chi-Chi's branded salsa and related products in the United States. By 1996, Hormel was making $60-million annually from this product line. [18] In 2009, Hormel formed a 50%-50% joint venture with Mexico-based food manufacturer Herdez Del Fuerte called MegaMex Foods, LLC, to manufacture and distributed Mexican food products in the United States. The Chi-Chi's brand was placed in this new company along with other related food brands such as Herdez, La Victoria and Búfalo brands. [19] Besides salsas, the Chi-Chi's brand also include dips, torillas, torilla chips and taco seasoning mixes. [20] [21] Chi-Chi's branded food products are usually found in major supermarkets and discount stores.

In April 2021, MegaMex hired a TikTok personality to be their Chi-Chi's brand ambassador for this year's Cinco de Mayo advertising period. [22]


Chi-Chi's is a Mexican-restaurant chain operating in Belgium, Austria, [ citation requise ] the United Arab Emirates, [ citation requise ] and Kuwait [ citation requise ] by Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] The chain also once operated in the United States and Canada but exited those countries in 2004.

Founding Edit

Chi-Chi's was founded in 1975 in Richfield, Minnesota, a suburb of Minneapolis, by restaurateur Marno McDermott (his wife's nickname was "Chi Chi" [2] ) and former Green Bay Packers player Max McGee. MacDermott had previously founded the Zapata fast-food Mexican chain, which later became Zantigo. [3] From 1977 to 1986, the chain was run by former KFC executive Shelly Frank. [4] When Frank took leadership, the chain moved its headquarters to his hometown of Louisville. By March 1995, the chain had grown to 210 locations. [5]

Management and marketing Edit

In 2001, Chi-Chi's applied for a trademark [6] on the word "salsafication" but was denied by the Trademark Trial and Appeal Board. The company's slogans were "A celebration of food" and, later, "Life always needs a little salsa." [3]

Bankruptcy, hepatitis A, and closure in United States and Canada Edit

Chi-Chi's last owner while the company was still in business in the U.S. and Canada was Prandium Inc., which had filed for bankruptcy several times, including in 1993 as Restaurant Enterprises Group Inc. and again in 2002 as Prandium. [7] On October 8, 2003, Chi-Chi's and Koo Koo Roo, another Prandium subsidiary, filed for Chapter 11 bankruptcy themselves. [7]

In November 2003, a month after filing for Chapter 11 bankruptcy, Chi-Chi's was hit with the largest hepatitis A outbreak in U.S. history, with at least four deaths and 660 other victims of illness in the Pittsburgh area, [8] including high school students who caught the disease from the original victims. [9] The hepatitis was traced back to green onions at the Chi-Chi's at Beaver Valley Mall near Monaca, Pennsylvania, about 30 miles (48 km) northwest of Pittsburgh. [10] Chi-Chi's settled the hepatitis A lawsuits by July 2004. [11] At the time the suits were settled, Chi-Chi's had only 65 restaurants, fewer than half of the number of four years prior. [12]

In August 2004, Outback Steakhouse bid $42.5 million [13] for the rights to buy its choice of Chi-Chi's 76 properties, but did not purchase the Chi-Chi's name, operations, or recipes. [14] On the weekend of September 18, 2004, Chi-Chi's closed all 65 of its remaining restaurants. [12] Outback had hoped to convert many of the properties to its own restaurants, but instead eventually sold the majority of the properties to Kimco Realty Corporation, a real estate investment trust company in New Hyde Park, New York. [15]

Europe Edit

Chi-Chi's master franchise now [ lorsque? ] belongs to a Swiss company which franchises Chi-Chi's in Europe, the Middle East, Asia, and North Africa, the best-represented country being Belgium, with 3 units. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's expanded into Austria by opening their first restaurant in Vienna in 2018. [17]

In 1987, Hormel Foods acquired the rights to produce and market Chi-Chi's branded salsa and related products in the United States. By 1996, Hormel was making $60-million annually from this product line. [18] In 2009, Hormel formed a 50%-50% joint venture with Mexico-based food manufacturer Herdez Del Fuerte called MegaMex Foods, LLC, to manufacture and distributed Mexican food products in the United States. The Chi-Chi's brand was placed in this new company along with other related food brands such as Herdez, La Victoria and Búfalo brands. [19] Besides salsas, the Chi-Chi's brand also include dips, torillas, torilla chips and taco seasoning mixes. [20] [21] Chi-Chi's branded food products are usually found in major supermarkets and discount stores.

In April 2021, MegaMex hired a TikTok personality to be their Chi-Chi's brand ambassador for this year's Cinco de Mayo advertising period. [22]


Chi-Chi's is a Mexican-restaurant chain operating in Belgium, Austria, [ citation requise ] the United Arab Emirates, [ citation requise ] and Kuwait [ citation requise ] by Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] The chain also once operated in the United States and Canada but exited those countries in 2004.

Founding Edit

Chi-Chi's was founded in 1975 in Richfield, Minnesota, a suburb of Minneapolis, by restaurateur Marno McDermott (his wife's nickname was "Chi Chi" [2] ) and former Green Bay Packers player Max McGee. MacDermott had previously founded the Zapata fast-food Mexican chain, which later became Zantigo. [3] From 1977 to 1986, the chain was run by former KFC executive Shelly Frank. [4] When Frank took leadership, the chain moved its headquarters to his hometown of Louisville. By March 1995, the chain had grown to 210 locations. [5]

Management and marketing Edit

In 2001, Chi-Chi's applied for a trademark [6] on the word "salsafication" but was denied by the Trademark Trial and Appeal Board. The company's slogans were "A celebration of food" and, later, "Life always needs a little salsa." [3]

Bankruptcy, hepatitis A, and closure in United States and Canada Edit

Chi-Chi's last owner while the company was still in business in the U.S. and Canada was Prandium Inc., which had filed for bankruptcy several times, including in 1993 as Restaurant Enterprises Group Inc. and again in 2002 as Prandium. [7] On October 8, 2003, Chi-Chi's and Koo Koo Roo, another Prandium subsidiary, filed for Chapter 11 bankruptcy themselves. [7]

In November 2003, a month after filing for Chapter 11 bankruptcy, Chi-Chi's was hit with the largest hepatitis A outbreak in U.S. history, with at least four deaths and 660 other victims of illness in the Pittsburgh area, [8] including high school students who caught the disease from the original victims. [9] The hepatitis was traced back to green onions at the Chi-Chi's at Beaver Valley Mall near Monaca, Pennsylvania, about 30 miles (48 km) northwest of Pittsburgh. [10] Chi-Chi's settled the hepatitis A lawsuits by July 2004. [11] At the time the suits were settled, Chi-Chi's had only 65 restaurants, fewer than half of the number of four years prior. [12]

In August 2004, Outback Steakhouse bid $42.5 million [13] for the rights to buy its choice of Chi-Chi's 76 properties, but did not purchase the Chi-Chi's name, operations, or recipes. [14] On the weekend of September 18, 2004, Chi-Chi's closed all 65 of its remaining restaurants. [12] Outback had hoped to convert many of the properties to its own restaurants, but instead eventually sold the majority of the properties to Kimco Realty Corporation, a real estate investment trust company in New Hyde Park, New York. [15]

Europe Edit

Chi-Chi's master franchise now [ lorsque? ] belongs to a Swiss company which franchises Chi-Chi's in Europe, the Middle East, Asia, and North Africa, the best-represented country being Belgium, with 3 units. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's expanded into Austria by opening their first restaurant in Vienna in 2018. [17]

In 1987, Hormel Foods acquired the rights to produce and market Chi-Chi's branded salsa and related products in the United States. By 1996, Hormel was making $60-million annually from this product line. [18] In 2009, Hormel formed a 50%-50% joint venture with Mexico-based food manufacturer Herdez Del Fuerte called MegaMex Foods, LLC, to manufacture and distributed Mexican food products in the United States. The Chi-Chi's brand was placed in this new company along with other related food brands such as Herdez, La Victoria and Búfalo brands. [19] Besides salsas, the Chi-Chi's brand also include dips, torillas, torilla chips and taco seasoning mixes. [20] [21] Chi-Chi's branded food products are usually found in major supermarkets and discount stores.

In April 2021, MegaMex hired a TikTok personality to be their Chi-Chi's brand ambassador for this year's Cinco de Mayo advertising period. [22]


Chi-Chi's is a Mexican-restaurant chain operating in Belgium, Austria, [ citation requise ] the United Arab Emirates, [ citation requise ] and Kuwait [ citation requise ] by Tumbleweed, Inc. [1] [ échec de la vérification ] The chain also once operated in the United States and Canada but exited those countries in 2004.

Founding Edit

Chi-Chi's was founded in 1975 in Richfield, Minnesota, a suburb of Minneapolis, by restaurateur Marno McDermott (his wife's nickname was "Chi Chi" [2] ) and former Green Bay Packers player Max McGee. MacDermott had previously founded the Zapata fast-food Mexican chain, which later became Zantigo. [3] From 1977 to 1986, the chain was run by former KFC executive Shelly Frank. [4] When Frank took leadership, the chain moved its headquarters to his hometown of Louisville. By March 1995, the chain had grown to 210 locations. [5]

Management and marketing Edit

In 2001, Chi-Chi's applied for a trademark [6] on the word "salsafication" but was denied by the Trademark Trial and Appeal Board. The company's slogans were "A celebration of food" and, later, "Life always needs a little salsa." [3]

Bankruptcy, hepatitis A, and closure in United States and Canada Edit

Chi-Chi's last owner while the company was still in business in the U.S. and Canada was Prandium Inc., which had filed for bankruptcy several times, including in 1993 as Restaurant Enterprises Group Inc. and again in 2002 as Prandium. [7] On October 8, 2003, Chi-Chi's and Koo Koo Roo, another Prandium subsidiary, filed for Chapter 11 bankruptcy themselves. [7]

In November 2003, a month after filing for Chapter 11 bankruptcy, Chi-Chi's was hit with the largest hepatitis A outbreak in U.S. history, with at least four deaths and 660 other victims of illness in the Pittsburgh area, [8] including high school students who caught the disease from the original victims. [9] The hepatitis was traced back to green onions at the Chi-Chi's at Beaver Valley Mall near Monaca, Pennsylvania, about 30 miles (48 km) northwest of Pittsburgh. [10] Chi-Chi's settled the hepatitis A lawsuits by July 2004. [11] At the time the suits were settled, Chi-Chi's had only 65 restaurants, fewer than half of the number of four years prior. [12]

In August 2004, Outback Steakhouse bid $42.5 million [13] for the rights to buy its choice of Chi-Chi's 76 properties, but did not purchase the Chi-Chi's name, operations, or recipes. [14] On the weekend of September 18, 2004, Chi-Chi's closed all 65 of its remaining restaurants. [12] Outback had hoped to convert many of the properties to its own restaurants, but instead eventually sold the majority of the properties to Kimco Realty Corporation, a real estate investment trust company in New Hyde Park, New York. [15]

Europe Edit

Chi-Chi's master franchise now [ lorsque? ] belongs to a Swiss company which franchises Chi-Chi's in Europe, the Middle East, Asia, and North Africa, the best-represented country being Belgium, with 3 units. [16] [ échec de la vérification ]

Chi-Chi's expanded into Austria by opening their first restaurant in Vienna in 2018. [17]

In 1987, Hormel Foods acquired the rights to produce and market Chi-Chi's branded salsa and related products in the United States. By 1996, Hormel was making $60-million annually from this product line. [18] In 2009, Hormel formed a 50%-50% joint venture with Mexico-based food manufacturer Herdez Del Fuerte called MegaMex Foods, LLC, to manufacture and distributed Mexican food products in the United States. The Chi-Chi's brand was placed in this new company along with other related food brands such as Herdez, La Victoria and Búfalo brands. [19] Besides salsas, the Chi-Chi's brand also include dips, torillas, torilla chips and taco seasoning mixes. [20] [21] Chi-Chi's branded food products are usually found in major supermarkets and discount stores.

In April 2021, MegaMex hired a TikTok personality to be their Chi-Chi's brand ambassador for this year's Cinco de Mayo advertising period. [22]


Voir la vidéo: Jazz Restaurant - Cool Music 2020