Nouvelles recettes

Meilleures recettes provençales

Meilleures recettes provençales


Conseils de shopping provençal

Des ingrédients comme l'huile d'olive, les échalotes, la moutarde, la crème, le bouillon et le beurre apporteront des saveurs françaises à votre cuisine.

Conseils de cuisine provençale

La cuisine française est réputée pour les sauces à cuisson lente, mais une sauce à la poêle rapide fera tout aussi bien; après avoir fait sauter un morceau de viande ou de poisson, retirez-le de la poêle, déglacez avec du cognac ou du vin, terminez par une touche de beurre ou de crème et le tour est joué !


35 recettes de moules pour des dîners de semaine chics mais faciles

Une recette de moules pourrait bien être la réponse que vous cherchez, si votre question est de savoir quoi faire pour le dîner ce soir qui est à la fois rapide et sentiment spécial. Qu'elles soient simplement cuites à la vapeur, en sauce ou mélangées à des pâtes, mélangées à un ragoût de fruits de mer ou fondues dans une bisque, les moules sont faciles à cuisiner et amusantes à manger. Une fois que vous avez acheté, nettoyé et ébarbé vos coquillages, ces 35 recettes de moules vous aideront à préparer un dîner élégant, oui, même un mardi.


Daubé

Aujourd'hui, je vous emmène dans le Sud de la France, et plus précisément en Provence, pour le plus célèbre des civets provençaux : daube.

J'adore cette cuisine provençale aux accents du sud et toutes ses recettes emblématiques qui font sa richesse comme la fameuse salade niçoise, ratatouille, pissaladière, socca, ou encore la populaire tarte tropézienne.

Quelles sont les différentes versions de daube ?

Il existe quelques variantes de recettes de daube :

– La daube provençale, celle que j'ai choisi de préparer aujourd'hui, est la plus connue. Il est préparé avec du bœuf mariné au vin rouge ou, plus rarement, au vin blanc.
– La daube camarguaise, préparée avec du taureau, aussi appelée “gardianne de taureau”.
– La daube d'Avignon (adiba avinhonenca ou adobo avignounenco) est une variante de la recette classique. Il est préparé avec de l'épaule d'agneau ou de mouton, dans une marinade au vin blanc.
– La daube comtadine, variante de la daube provençale, sans carottes, mais aux olives noires.
– La daube niçoise qui est une variante aux cèpes.

Articles Similaires:

La daube provençale est cuisinée avec du bœuf mariné au vin rouge des vignobles de Provence. La viande, coupée en gros morceaux, est marinée pendant la nuit. Il est généralement mijoté avec de la poitrine de porc fumée, des carottes, des tomates, de l'ail, des olives noires et un bouquet garni composé d'herbes de Provence (thym, sarriette, laurier), de grains de poivre et d'un peu d'écorce d'orange. Parfois, du gingembre et de la cannelle sont ajoutés.

Quelle est l'origine de la daube ?

Le mot “daube” vient du provençal adobar ce qui signifie “préparer ou arranger”. Le génie des cuisiniers qui ont inventé ce ragoût était de préparer un plat savoureux avec des ingrédients de qualité médiocre. “Adobo” en provençal signifierait “aménager”, donc “améliorer”.

La plupart des historiens culinaires s'accordent à dire que la daube est née au bord des routes et des canaux de Provence au XIXe siècle. Les Carters, ancêtres des camionneurs d'aujourd'hui, faisaient le commerce des marchandises des villages de Haute-Provence vers les grandes villes comme Aix en Provence et Marseille. De même, les marins traînaient leurs lourdes péniches le long des canaux avec leurs chevaux. Ces hommes sains et forts avaient un appétit féroce et étaient friands de ces plats réconfortants qu'ils mangeaient avec un bon vin rouge local et surtout un ragoût de bœuf appelé "daube", un plat de pauvre qui était pourtant un vrai régal pour ces gens à la campagne qui ne mangeaient pas de viande, en particulier de bœuf, ou seulement lors d'occasions spéciales. Ils ont apprécié leurs voyages, bien que fatigants, surtout pour le changement apporté aux routines de leur alimentation quotidienne.

Ainsi, au XIXe siècle en Provence, jusqu'à ce que les moteurs remplacent les chevaux, chaque bureau de poste, chaque auberge, chaque magasin de détail, gardait un chaud pot de daube pour nourrir ces voyageurs affamés.

La daubière, la marmite traditionnelle utilisée pour cuisiner cette recette, était posée sur les cendres chaudes, à côté de la braise en attendant le voyageur affamé qui viendrait la manger, soit avec des pommes de terre soit avec de la bouillie d'épeautre. Les Italiens sont venus s'installer en Provence un peu plus tard et ont introduit la polenta pour accompagner cette recette, puis les macaronis, qui sont devenus au 20ème siècle l'accompagnement traditionnel de toutes les daubes.

Une légende raconte que la recette traditionnelle provençale serait née grâce à « l'habitude féminine » de bavarder. On sait aussi que les provençaux parlent beaucoup !

Un matin, une paysanne a cuisiné un morceau de bœuf et, l'oubliant complètement, est allée échanger des commérages avec un de ses voisins. Le bœuf commença lentement à coller au fond de la marmite, dégageant une odeur qui rappelait à la paysanne ses tâches ménagères. Pour tenter de réparer les dégâts, elle a recouvert sa viande d'eau et a continué à bavarder avec son voisin.

Trois fois de suite dans la journée, elle a oublié son bœuf, et trois fois ce jour-là, elle a ajouté de l'eau à la sauce. La troisième fois, par crainte des plaintes de son mari, elle a camouflé l'odeur et l'apparence de la viande brûlée avec ce qu'elle avait sous la main, notamment de la sauce tomate, des herbes, des épices et du vin. Son mari a trouvé le plat délicieux et en redemandait !

Pour ma part, pour accompagner mon ragoût provençal classique, je n'ai pas choisi de macaronis mais de la traditionnelle purée de pommes de terre à la fleur de sel, de Camargue évidemment, puisque nous sommes en Provence. Quant à la daubière, je n'en ai malheureusement pas. J'ai voulu en commander un sur internet mais les délais de livraison étaient beaucoup trop longs. Ce sera mon prochain achat lors de mon prochain voyage dans le Sud-Est de la France !

La cuisson en compote et braisée se fait traditionnellement lentement au feu de bois dans ce pot en terre cuite. J'ai donc choisi de préparer mon ragoût provençal dans une mijoteuse électrique, la même que j'utilise pour ma dafina marocaine, qui nécessite le même procédé pour un très long mijotage. Vous pouvez faire comme moi car il a été testé et largement approuvé ! Et si vous n'avez pas de mijoteuse, une marmite en fonte fera aussi l'affaire !

Quelle pièce de viande faut-il utiliser pour préparer une daube provençale ?

A l'origine, la daube était préparée avec de la galinette (de flanc ou de ronde). Cette coupe contient beaucoup de nerfs et de tendons et est gélatineuse. Les nerfs et les tendons sont bourrés de collagène qui se dissolvent avec la cuisson lente et donnent à la sauce sa texture onctueuse et épaisse.

Outre cette coupe, vous pouvez également utiliser la joue, le mandrin, la macreuse, la queue de bœuf ou encore le jarret pour préparer une authentique daube.

Potins ou pas, c'est un plat que l'on oublie sur le feu. Vous pouvez même laisser mijoter la daube toute la nuit ou toute la journée au travail. Les protéines et leurs collagènes se dissoudront lentement et la sauce sera parfaite. La lente transformation sublimera les différentes saveurs grâce à un simple mijotage prolongé. Le résultat est à l'image de la cuisine provençale, une cuisine ensoleillée, colorée, pleine de saveurs et d'épices, un délice pour le palais et les papilles !

Pour ma daube, j'ai utilisé de la joue de bœuf, une coupe que j'adore tout simplement ! La viande était tendre à la fourchette, la sauce excellente, onctueuse et épaisse, comme dans le boeuf bourguignon ! Ce fut un grand succès auprès de mes invités et le plat provençal était encore meilleur le lendemain !

Cette recette est validée par notre expert culinaire en cuisine française, le Chef Simon. Vous pouvez retrouver le Chef Simon sur son site Chef Simon – Le Plaisir de Cuisiner.


D'où vient la socca ?

Populaire depuis des siècles, Socca originaire de la région de Gênes en Italie, où il est connu sous le nom farinata, et s'est rapidement répandu en popularité sur toute la côte ligure de l'Italie et la région provençale du sud de la France.

Ses origines les plus anciennes, cependant, remontent encore plus loin, il y a environ 8000 ans, à l'Égypte ou à la Mésopatamie et on croyait que les Sarrasins l'avaient amené avec eux dans le sud de l'Italie lors de leurs conquêtes et sa première apparition était en Sicile au IXe siècle. Sa popularité a vraiment décollé au Moyen Âge à Gênes (un grand producteur de farine de pois chiches) où il servait d'aliment rapide et bon marché à préparer et satisfaisant. Il était vendu sous la forme d'une grande crêpe et servait de nombreuses personnes à la fois.

De Gênes sa popularité s'est étendue au sud de la France, on pense via l'émigration massive des travailleurs italiens sous Napoléon. Depuis, il est resté un aliment de base et emblématique de la France provençale.

Rien ne capture mieux l'esprit de la tradition culinaire de la Côte d'Azur que la socca. La ville de Nice en particulier est connue pour sa socca où elle est considérée comme la cuisine de rue originale de la ville. Vous le trouverez sur les marchés alimentaires préparé dans d'énormes poêles à frire peu profondes, coupé en quartiers et servi saupoudré de poivre. Et invariablement, chaque stand aura une file de clients enthousiastes. Marseille fait un plat similaire connu sous le nom panisseoù le pain plat aux pois chiches est coupé en petits rectangles et frit.

Si vous êtes allé à Nice, vous avez probablement rencontré ou presque été écrasé par des vélos équipés de grandes casseroles alors que les vendeurs de rue pédalent à travers la ville en criant "Socca, socca, caouda que bullie !» (signifiant « Socca, socca, socca torride ! »). Faites signe à l'un d'eux et vous serez rapidement servi une tranche de socca sans cérémonie enveloppée dans du papier ou placée sur une serviette et, comme annoncé, très chaude.

Que vous ayez déjà mangé de la socca et que vous souhaitiez la recréer à la maison ou que vous souhaitiez goûter à ce favori provençal populaire pour la première fois, nous vous proposons une recette de socca maison que vous reviendrez encore et encore.

La socca n'est pas difficile à faire, il suffit d'un œil attentif pour trouver le bon équilibre entre une coloration généreuse sans la surcuire au point d'être trop sèche.


Tomates à la provençale

Ingrédients US Métrique

  • 4 tomates anciennes mûres moyennes à grosses (2 lb), coupées en deux sur la largeur
  • Huile d'olive
  • Le sel
  • 2 tranches de pain d'un jour (environ 1 pouce ou 24 mm d'épaisseur) du commerce ou maison
  • 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence (un mélange d'herbes séchées comprenant généralement un mélange de thym, basilic, fenouil, lavande, sarriette et/ou marjolaine)
  • Zeste râpé d'1 citron bio de préférence
  • 3/4 tasse de parmesan vieilli, râpé
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive

Instructions

Préchauffer le four à 475°F (246°C). Tapisser une plaque à pâtisserie à rebords de papier parchemin.

Disposer les tomates sur la plaque à pâtisserie préparée, côté coupé vers le haut. Verser un peu d'huile d'olive sur chaque moitié de tomate et assaisonner de sel. Cuire au four jusqu'à ce que le dessus des tomates commence à caraméliser légèrement, environ 15 minutes.

Pendant ce temps, placez le pain dans un robot culinaire et mixez pour créer une chapelure fine. Ajouter les herbes, le zeste de citron, le parmesan et l'huile d'olive et mélanger par impulsions.

Retirez les tomates du four et versez généreusement les miettes sur les moitiés de tomates. Cuire au four jusqu'à ce que les miettes soient bien grillées, environ 15 minutes. Servir chaud. Publié à l'origine le 12 septembre 2011.

Avis des testeurs de recettes

Mon tout-petit a dévoré une demi-tomate entière et, lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle l'aimait, a dit que c'était agréable et sucré !

Cette recette de tomates provençales est un incontournable, et c'est toujours une belle variante de servir une tomate en accompagnement de certaines viandes grillées pendant les mois d'été. J'aurais utilisé un peu moins de chapelure, mais j'ai adoré leur saveur de citron.

Cette recette de tomates provençales est un moyen simple de faire ressortir toute la saveur des tomates d'été. Et comme la plupart des recettes simples avec ces quelques ingrédients, cela vaut la peine de trouver le meilleur que vous puissiez obtenir : tomates anciennes et herbes fraîches du jardin ou du marché fermier, chapelure maison de pain artisanal, huile d'olive et parmesan, chacun parfumé de l'endroit d'où il vient. Et tout a été égayé par un coup rapide de la râpe sur un citron de l'arbre d'un ami.

Ce plat est le reflet d'un mode de vie et profondément nourrissant à bien des égards, on ne peut l'imaginer.

Si vous avez besoin d'une autre raison pour cultiver vos propres tomates, cette recette provençale de tomates pourrait être celle-ci. C'est vraiment une façon spectaculaire de mettre en valeur une tomate mûre, et cela vaut bien le minimum d'effort requis pour l'assembler. Simples et délicieuses, les tomates rôties se ramollissent juste assez et la chapelure croustillante bien au four pour offrir un contraste croquant.

La seule chose qui manque un peu à cette recette était le temps de cuisson. J'ai trouvé qu'environ 10 minutes sans la garniture et 10 minutes après avoir ajouté les miettes étaient suffisantes. J'utilisais cependant un four grille-pain à convection au lieu d'un four ordinaire, ce qui pourrait expliquer la différence de temps. Je recommanderais d'aller par l'apparence de la garniture. Quand ça a l'air fait, ça l'est.

Je n'avais pas d'herbes de Provence, j'ai donc utilisé un mélange d'assaisonnement italien. Je suis sûr que cela a changé la saveur, mais le concept de cette recette est merveilleux. C'est presque comme une salade de panzanella rôtie. J'adore les miettes de pain et la façon dont elles ajoutent une petite texture croustillante sans avoir à avoir d'énormes morceaux de pain. Le zeste de citron ajoute une si belle note lumineuse.

Le temps de recette et les instructions ont parfaitement fonctionné pour moi, sans avoir à changer quoi que ce soit.

Je vais certainement le refaire, probablement à la fois comme plat d'accompagnement, et même comme petit repas quand je n'ai pas faim ou que je ne veux pas quelque chose de trop lourd. C'est incroyable que quelque chose qui semble si simple ait une saveur aussi délicieuse et complexe !

Ce plat d'accompagnement provençal aux tomates a été la vedette de notre dîner hier soir. C'était le premier plat que tout le monde commentait… et fini.

J'ai utilisé des herbes de Provence séchées avec un peu plus de lavande séchée, et ça s'est bien passé. Il est important de trouver les tomates les plus fraîches pour cette recette, car elles sont la vedette du spectacle. La garniture de chapelure était juste assez croustillante et contrastait merveilleusement avec la jutosité de la tomate cuite. Je referai certainement cette recette !

Mon seul commentaire sur la recette elle-même était que le temps de cuisson initial des tomates m'a pris environ 20 à 25 minutes au lieu de 15.

C'est toujours agréable d'avoir une recette de tomates facile et savoureuse comme ces tomates farcies à la provençale dans votre arsenal de cuisine d'été.

Le mélange de chapelure est vraiment savoureux. Le zeste de citron illumine vraiment la saveur. Quand je les ferai à nouveau, je pense que je retirerais une partie de la tomate pour avoir plus de chapelure à l'intérieur de la tomate au lieu de simplement m'asseoir dessus.

Si vous avez déjà fait griller des tomates au parmesan, vous devez essayer cette recette provençale de tomates ! Tellement mieux! L'ajout de zeste de citron et d'herbes de Provence est spectaculaire.

Nous avons fait cette recette deux fois, la première fois exactement comme écrit. Très bon, cependant, la texture des tomates était extrêmement douce et le mélange de chapelure était trop bruni. La deuxième fois que nous l'avons fait, nous avons fait cuire les tomates pendant 10 minutes et encore 10 minutes avec la garniture de chapelure. Beaucoup mieux à mon avis. J'adore ça, car le mélange de chapelure reste parfaitement croquant tout au long - un joli contraste avec les tomates tendres.

Ces tomates provençales étaient délicieuses. Même mon mari et mon fils difficile les ont appréciés. Le mien n'a mis que 10 minutes pour que les miettes deviennent dorées lors de la deuxième cuisson. J'adore le goût piquant du citron et les herbes de Provence ont contribué à rehausser le goût de la tomate.

Je vais les refaire pendant que nous obtenons de merveilleuses tomates.

Cette recette provençale de tomates fait un joli plat d'accompagnement et pourrait être un plat principal pour le déjeuner ou un dîner d'été léger avec des légumes verts assaisonnés.

J'avais mis le gril pour autre chose, alors j'en ai fait deux au four et deux sur le gril, et les deux méthodes ont très bien fonctionné. Faire griller le haut du four donnait une belle couleur, ce qui était plus difficile à obtenir sur le gril, mais le gril donnait vraiment une belle saveur. J'avais des herbes fraîches qui poussaient alors je les ai utilisées, finement hachées - thym, basilic, marjolaine, sarriette et lavande. Si vous ne pouvez pas faire votre propre chapelure, la chapelure panko fonctionne très bien - j'ai fait les deux, et nous avons vraiment aimé le panko croustillant.

CONSEIL : Lorsque vous coupez les tomates, retirez une petite « tranche » du côté arrondi de la tomate que vous allez mettre sur le plateau ou le gril, pour la mettre à plat et l'empêcher de rouler.

Cette recette de tomates provençales est une façon gratifiante et facile d'entretien de mettre les tomates d'été à bon escient, et fonctionne aussi bien comme apéritif que comme plat d'accompagnement. Sa plus grande vertu est le mélange de chapelure, qui est si délicieux que vous aurez du mal à ne pas tout manger tout droit sorti du robot culinaire. Si vous parvenez à résister, vous constaterez qu'il fait un excellent partenaire pour les tomates et leur offre un contraste de texture convaincant.

Cette recette a fonctionné comme écrit, les seules choses que j'ai faites différemment ont été d'utiliser de vieilles tomates nature au lieu d'objets de famille, que nous n'avons pas encore, et du pain frais que j'ai grillé à la place du pain d'un jour.

J'ai toujours eu du mal à obtenir la belle croûte sur la tomate sans avoir une tomate partiellement cuite en dessous ou une croûte molle et pâteuse. Cette recette provençale de tomates a résolu ce problème pour moi en cuisant à mi-cuisson, puis en ajoutant les ingrédients de la garniture. Au moment où vous ajoutez les ingrédients de la garniture, la tomate a cuit une grande partie du liquide. La cuisson à haute température permet à la tomate de se condenser en une explosion de saveurs grillées brillantes, bien contrebalancée par le léger goût salé de la garniture de parmesan.

Ce qui fait vraiment éclater cette recette provençale de tomates, c'est le zeste de citron ajouté. Cet ingrédient a fait ressortir la saveur qui l'a poussé au-dessus. Cela a fait ressortir ce légume simple. J'ai juste adoré. Ma fille a demandé la recette, et elle est si difficile.

Les tomates provençales finies étaient assez délicieuses. Les jus au fond de la casserole avec l'huile d'olive, le fromage et les miettes étaient ma partie préférée. Ceux-ci feraient un bon plat d'accompagnement pour le poisson, même si je les ai appréciés comme repas.

Il me restait beaucoup de mélange de chapelure.

Cette tomate provençale est un accompagnement très agréable pour l'été ou à tout moment de l'année. Les herbes de Provence se mariaient bien avec le fromage râpé et la chapelure.

Le temps de cuisson était exactement comme indiqué dans la recette. Je l'ai servi avec un steak grillé, mais ce plat se mariera bien avec du poisson, de la volaille, du porc ou de l'agneau. J'ai utilisé des tomates sur vigne qui ont très bien fonctionné, mais j'attends vraiment avec impatience ma récolte de tomates Jersey. Je pense que ce plat sera encore plus savoureux avec des tomates de saison cultivées localement.

Il n'y a rien de tel qu'une tomate d'été. C'est toujours génial de trouver une nouvelle façon de les préparer.

J'ai utilisé du pain grillé (au lieu de grillé) pour faire ma chapelure. Le mélange de chapelure était assez aromatique avec toutes les herbes et le zeste de citron. L'odeur était un délice. C'était un peu difficile de dire quand les tomates commençaient à caraméliser, alors les miennes ont peut-être un peu trop cuites. Pourtant, la saveur était délicieuse.

Les tomates étaient acidulées et lumineuses mais complétaient le dessus croquant. Ces tomates étaient copieuses et pouvaient facilement se tenir seules comme repas.

On adore les tomates, et les Tomates Provençales ont combiné les saveurs de la France pour en faire un plat délicieux ! La recette était facile et rapide à assembler, et elle pouvait être préparée des heures à l'avance. Ce plat peut être servi avec du poulet rôti ou n'importe quelle viande grillée. Je suis tellement contente d'avoir maintenant autant de tomates à utiliser!

Les saveurs - j'avais de belles herbes de Provence que j'avais ramenées d'un voyage - étaient un mélange classique et délicieux, et le fromage et les miettes donnaient aux tomates une belle garniture brune.

Comme je m'y attendais, le timing était trop long pour mes tomates. Cuire 10 minutes puis 10 minutes de plus suffisent.

FAIM DE PLUS?

#LeitesCulinaria. Nous serions ravis de voir vos créations sur Instagram, Facebook et Twitter.


  • Je vous recommande de sortir les morceaux de poulet du réfrigérateur au moins 1 heure avant de cuisiner eux, pour leur permettre de se rapprocher de la température ambiante. Séchez le poulet très soigneusement, ce qui donnera une peau extra-croustillante lors de la cuisson.
  • Il est important d'opter pour des morceaux de poulet avec os, car les os donneront beaucoup plus de saveur à la sauce et au plat entier.
  • Vous pouvez retirer la peau du poulet si vous voulez une version plus saine de ce plat– bien que je pense que la peau donne beaucoup de saveur à la sauce.
  • J'aime utiliser les Queen Olives espagnoles, car elles sont grosses, charnues et savoureuses. je préfère utiliser olives avec noyaux car ils sont plus savoureux et donneront également plus de saveur à la sauce. Mais pour plus de commodité, vous pouvez opter pour des olives dénoyautées.
  • Échalotes peut être remplacé par des oignons perlés.

J'espère que vous allez adorer ça Poulet à la provençale aux olives et tomates cerises recette autant que moi !


Les meilleures pommes de terre à la provençale

Avec deux petits, mon mari qui travaille à temps plein et qui a suivi trois cours de commerce ce semestre, une boîte de réception pleine d'e-mails à rattraper, des articles de blog à écrire et des amis avec qui se connecter, disons simplement que lorsque il s'agit de la préparation des repas, ”easy” est mon mot préféré. Malheureusement, facile a été associé à la restauration rapide, aux aliments transformés et aux repas rapides et malsains. Cependant, cela ne doit pas être le cas. Les salades sont faciles, les casseroles sont faciles, les légumes coupés et les sandwichs sont faciles. Les aliments complets sont des choix faciles, simples, satisfaisants et délicieux pour les repas ! Cette recette de pommes de terre provençales nécessite très peu de préparation et lorsqu'elles sont prêtes à être dégustées avec une copieuse salade ou une soupe de légumes, elles sont l'accompagnement parfait.

C'est incroyable ce que huile d'olive, ail et herbes françaises faire pour transformer de vieilles pommes de terre nature ! Ils se transforment en un plat savoureux et savoureux que toute la famille apprécie.


Bien que l'idée de base soit la même, il existe des tonnes de variantes de ce plat.

  • Certaines variantes de poulet à la provençale sont plus sèches, le poulet est rôti au lieu d'être braisé. Vous pouvez suivre la même recette, mais utilisez simplement 1/2 tasse de vin et éliminez le bouillon. Certaines personnes font simplement rôtir le poulet avec des oignons, de l'ail et des quartiers de citron, sans les olives et les tomates. Ce plat est très indulgent et se révèle assez bon de toute façon, mais il est ultra délicieux comme nous l'avons présenté ci-dessus. Si vous le faites rôtir, arrosez le poulet à mi-cuisson avec le jus de cuisson.
  • Certains le cuisinent avec beaucoup de tomates en conserve.
  • Une autre petite variante consiste à ajouter des quartiers de citron. Il donne un excellent ajout d'agrumes à la saveur.
  • Si vous avez un bocal de cœurs d'artichauts, ils se marient à merveille dans ce plat.
  • Certaines personnes utilisent des herbes de Provence pour ce plat. C'est un mélange séché d'herbes comme le romarin, l'origan, la marjolaine, le thym et la lavande. Certains ont des herbes supplémentaires comme la menthe, la sarriette, le cerfeuil, le fenouil ou le laurier. Si vous avez des herbes de Provence dans votre armoire à épices, vous pouvez les essayer à la place des herbes fraîches que j'ai utilisées.
  • La plupart utilisent du vin blanc, mais je ne vois pas pourquoi le vin rouge ne fonctionnera pas… juste une saveur un peu différente, mais toujours bonne.


Mahi-Mahi au citron et à l'ail

Le mahi-mahi a une texture ferme et convient parfaitement à la cuisson, à la saisie ou au grill. L'Aquarium de Monterey Bay le classe comme un bon choix en ce qui concerne l'impact environnemental. C'est aussi un poisson à mercure modéré et une bonne source de protéines.

Comment dois-je l'acheter ?

Mahi Mahi a une magnifique peau dorée et jaune qui doit être enlevée avant la cuisson. La chair doit être de couleur beige rosé. S'il y a des taches plus foncées dans votre filet, ces parties peuvent avoir un goût un peu plus fort mais peuvent certainement être mangées ou coupées.

Comment le cuisiner ?

Cette recette de mahi-mahi facile se prépare en 30 minutes ou moins. Après avoir saisi le poisson quelques minutes de chaque côté, préparez une sauce au beurre citronnée très simple avec de l'ail. Nous aimons aussi faire sauter des asperges, mais il n'est pas nécessaire d'ajouter un légume.

Je ne trouve pas de mahi-mahi. Maintenant quoi?

Pour une texture ferme semblable à celle de la viande, essayez le flétan. Notre flétan grillé facile avec salsa à la mangue est un gagnant.

Que dois-je servir avec ?

Un poisson maigre et citronné comme celui-ci gagnerait à être servi avec des quartiers de citron supplémentaires, un vert rôti savoureux (comme des asperges ou des haricots verts) et une purée de pommes de terre crémeuse.


Sauce provençale ?

La sauce provençale est originaire de la région de Provence en France. Cette recette est tout simplement délicieuse. Vos proches auront l'impression de dîner dans le magnifique sud de la France une fois qu'ils auront essayé cette sauce aromatique et savoureuse.

C'est une sauce à base de tomates avec un ajout d'herbes parfumées, de vin blanc, d'ail, d'oignons, d'olives et de câpres savoureuses. Toutes les saveurs méditerranéennes préférées que tout le monde aime. Il existe autant de variantes de la sauce que de Français et vous pouvez absolument ajuster les ingrédients à ce qui convient le mieux à votre palette personnelle. La sauce est parfaite pour pratiquement tout : servez-la avec du poisson et de la volaille grillés, ou versez une cuillère ou deux sur une viande succulente, comme de l'agneau ou du bœuf.

Créer cette sauce phénoménale est très facile. Il est important d'utiliser des ingrédients vraiment frais pour le meilleur goût. Vous pouvez préparer la sauce à partir de tomates en conserve, mais je recommande fortement d'utiliser des tomates fraîches et de préparer la sauce à partir de zéro. Il donne à la sauce une fraîcheur imbattable et une saveur supplémentaire.

Faire la sauce est un jeu d'enfant. Avec quelques étapes simples et une poignée d'ingrédients, vous aurez la sauce dans votre casserole, ils épateront même les gourmets les plus pointilleux. La sauce est élégante avec une saveur de tomate riche et profonde et un équilibre parfait entre salé et acide.

Ingrédients

    2 cuillères à soupe d'huile d'olive 1 oignon jaune, finement haché Sel et poivre fraîchement moulu 2 livres de tomates fraîches hachées 2 tasses de vin blanc 1/4 tasse d'huile d'olive 4 gousses d'ail, finement hachées 1 tasse d'olives noires séchées, dénoyautées et grossièrement hachées 1 cuillère à soupe de câpres, 1/2 tasse d'herbes fraîches égouttées dont basilic, persil et thym, hachées grossièrement

Pas

Chauffer une casserole à feu moyen. Une fois chaud, ajoutez 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, puis l'oignon émincé. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

Cuire les oignons pendant environ 6 minutes jusqu'à ce qu'ils commencent à ramollir et à devenir translucides, en remuant souvent.

Ajouter les tomates, couvrir la casserole et cuire à feu moyen pendant 10 minutes pour laisser les tomates libérer leur jus.

Ajouter le vin et laisser mijoter les tomates à découvert à feu moyen-doux pendant environ 50 minutes ou jusqu'à ce que la sauce épaississe et qu'il reste très peu de liquide. Mixer la sauce au mixeur et réserver.

À l'aide d'une casserole propre Faire chauffer l'huile à feu moyen-doux. Ajouter l'ail haché et faire revenir environ 5 minutes jusqu'à ce qu'il soit doré. Ne brûle pas. Ajouter les câpres et les olives hachées et cuire encore 5 minutes.

Remettre la sauce tomate cuite dans la casserole et incorporer les herbes fraîches. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre.